ZODIAQUE - Tome 10. Le pouvoir du Capricorne

Combien de temps durera l’ascension irrésistible du gouverneur Jonathan Silver en lice pour la présidence américaine ? Un nouvel opus moyen.

Rien ne semble pouvoir empêcher Jonathan Silver, du signe du Capricorne, de remporter l’élection à la présidence des États-Unis. Une équipe efficace, le soutien sans faille de sa femme et un charisme fou, le gouverneur de Californie fait un parcours sans faute jusqu’à sa rencontre avec une jeune femme qui lui rappelle soudain sa jeunesse...
Les épisodes de "Zodiaque" se suivent et ne se ressemblent pas. Le principe reste évidemment le même - un thriller indépendant s’intéressant à un personnage détenant un talisman magique - mais la qualité est très inégale. Après un bon tome 9 réservé au Sagittaire, ce 10e opus fonctionne sur une intrigue très classique avec peu d’attention accordée à la psychologie des personnages. Pourquoi Silver cède-t-il aussi facilement au sosie qu’il a rencontré ? Son trouble, son désarroi, ses motivations ne sont pas assez exploités et le gouverneur a beau détenir un talisman capable de lui offrir un charisme inouï, chez le lecteur le charme a bien du mal à agir... On a également connu Alexis Robin plus inspiré au niveau du dessin, notamment dans le quatrième opus "L’Héritage du Cancer". Finalement seules les interactions avec les protagonistes des autres histoires (comme Ursula Black, la détective privée du tome 8 "La technique du Scorpion") donnent un peu de piment au récit. A deux albums de la fin (plus un 13e "révélation"), les imbrications se font plus précises tout en laissant encore le mystère entier...

- Delcourt