VOLUNTEER - Tome 2

Une histoire de vampires séduisante mais un deuxième tome moins dense, moins passionnant que le précédent.

Physionomiste dans une boîte de nuit, Volunteer avait une vie paisible à New York jusqu’à ce que des vampires l’agressent puis, plus tard, s’en prennent à sa meilleure amie Margaux. En état de choc, Volunteer est hébergée par Hercules, le vieux chasseur de vampires. Mais Ruby, une jeune vampire au visage à demi brulé, parvient à retrouver sa trace. Pourquoi lui en veut-elle ? La réponse se trouve apparemment dans le passé de Volunteer.
La série qui était prévue au départ sur deux tomes de 72 pages chacun se déroulera finalement sur trois albums. Ce tome 2 (comme le suivant) ne comporte donc que 46 pages. Y-a t-il un rapport avec la pagination réduite, en tout cas le suspense de ce 2e opus est beaucoup moins haletant que le premier et l’action moins intense, comme si Muriel Sevestre avait voulu un peu diluer l’action pour en garder pour le dernier opus. Dommage, même si le récit reste intéressant.
En fait, cet album semble axé davantage sur Ruby. Les clés ne nous sont pas encore toutes livrées mais on en apprend un peu plus sur son passé et ses rapports avec Promethéus, le neveu d’Hercules. De Volunteer en revanche, on en connaîtra guère plus. Enfant, celle-ci avait été retrouvée amnésique dans un train avec, au cou, une gourmette portant une inscription : "volunteer".
Le troisième et dernier tome aura donc beaucoup de réponses à apporter et devrait être plus dense. Ce qui promet un opus digne du premier.

- Delcourt