UMBRELLA ACADEMY - Tome 3. Hôtel Oblivion

Les années ont passé et les membres de la Umbrella Academy, désormais dissoute, doivent faire face aux vilains d’Oblivion. Un nouvel épisode pas forcément facile à suivre mais original.

Plus de dix ans après les deux premiers tomes d’"Umbrella Academy" - trois Eisner Awards dont celui de la meilleure mini-série et du meilleur coloriste en 2008 -, le troisième opus débarque. Les années ont passé, l’Academy a été dissoute, notamment après la mort de Hargreeves, celui qui avait adopté sept enfants (nés de femmes sans aucun signe de grossesse) dans l’espoir de sauver l’humanité. Les membres du groupe se sont donc dispersés : Numéro 5 est mercenaire, Rumeur accuse le coup de l’échec de son mariage et Space Boy erre dans Tokyo.
Les premiers épisodes de la série, adaptés à l’écran par Netflix, développaient un univers dense et iconoclaste qu’il avait fallu apprivoiser pour apprécier le récit. Alors de deux choses l’une : soit les aventures complètement barrées ne sont vraiment pas votre truc et ce 3e tome, dans la lignée des précédents, ne vous convaincra pas davantage ; soit vous aviez été séduit mais dans ce cas une relecture des deux opus est tout de même vivement conseillée… Les rebondissements sont encore multiples, l’intrigue très éclatée en apparence avec de nombreux changements de lieux et d’époque, les cases chargées en couleurs mais au trait souvent imprécis dans les visages hors gros plan. Bref, c’est original, déjanté mais pas forcément très accessible.
En bonus, un cahier graphique composé d’études de personnages commentées par Gabriel Ba ou Gerard Way ainsi qu’une série de couvertures alternatives.

Dessinateur : Gabriel Ba - Scénariste : Gerard Way - Editeur : Delcourt - Prix : 17,95 euros.