SUR LES TERRES D’HORUS - Tome 2. Meresankh ou le choix de Seth

Un polar réussi avec l’Egypte au temps des pharaons en toile de fond.

L’enquête sur la profanation d’une sépulture mène Meresankh, la belle assistante du prince Khaemoueset, et son garde personnel Imeni, sur les traces d’une mystérieuse secte dédiée à Seth, dieu de la mort, qui menace la pérennité du pouvoir du pharaon Ramsès II. La piste les emmène dans le désert et après avoir échappé à bien des dangers, ils finissent par pénétrer dans la ville mythique d’Ossoum qui abrite les chefs de la secte...
Avec la série "Sur les terres d’Horus", récompensée par un prix de la meilleure BD francophone à Québec, Isabelle Dethan nous offre une sorte de polar historique qui se déroule dans l’Egypte ancienne.
L’intrigue est crédible, bien rythmée - bien qu’un peu convenue -, les personnages principaux prennent dans ce second tome davantage de consistance, leur psychologie s’affine. L’histoire repose en partie sur une relation d’égalité entre un homme et une femme.
Mais plus que l’histoire c’est la manière dont l’auteur parvient à rendre familier le quotidien d’une époque lointaine qui est intéressante. L’Egypte ancienne ici est surtout abordée sous un angle humain. Le travail de documentation est toutefois évident et pour que le lecteur évite de se perdre dans toutes les divinités évoquées, l’album comporte même un petit glossaire. Ce qui n’est pas inutile car les divinités sont omniprésentes et sont derrière chaque évènement de l’histoire.
Détaillé sans être lourd, le travail du dessin à l’aquarelle est également très soigné. Les décors sont magnifiques et les couleurs chaudes, en particulier les lumières, retranscrivent parfaitement l’ambiance de l’Egypte.
En fermant les yeux, on sentirait presque le sable sous nos pieds...

- Delcourt