SARKORAMA

Un nouveau recueil de dessins de presse spécial Sarko au plus près de l’actu. L’overdose guette aussi les bédéphiles...

a Sarkomania BD a encore frappé. Après une année 2007 riche en albums consacrés au chef de l’Etat, 2008 s’annonce déjà pas mal : après "Conte de fées à l’Elysée" de Jul, voilà "Sarkorama", le nouveau recueil de Pétillon qui fait directement suite à "J’y suis".
L’ouvrage petit format de 96 pages regroupe donc une centaine de dessins parus pour la plupart dans Le Canard Enchaîné entre juin 2007 et janvier 2008. Le principe est simple : un dessin par page avec à chaque fois un titre et un rappel en quelques lignes du contexte. Le ton est critique et caustique, dû à un Pétillon toujours impertinent. Tout commence par des vacances à Malte à bord d’un yacht prêté par Bolloré. Et cela se termine avec un dessin au titre prémonitoire ("mariage Sarko-Carla ?") sur la mise à disposition par le même industriel d’un jet privé pour le voyage en Egypte de Nicolas et Carla...
Nous y voilà. Car si l’album se veut avant tout "un premier bilan de six mois de l’action d’un hyperactif qui a changé l’image de la fonction présidentielle" - la passation des pouvoirs, les premiers couacs de la majorité, le bouclier fiscal, l’implosion du PS, la grève dans les transports, la visite de Kadhafi à Paris, etc -, la love story la plus médiatisée de France est évidemment mise en avant.
Glénat ayant sorti en un temps record le recueil de Jul sur la romance du couple présidentiel, c’est en effet comme si Dargaud se devait d’embrayer à son tour sur le sujet avant que le soufflet ne retombe. De ce point de vue c’est gagné puisque "Sarkorama" sort vendredi prochain. Cependant l’album de Pétillon comme celui de Jul se plaisent à souligner l’omniprésence de Sarkozy dans les médias et le risque croissant d’overdose des Français... Et sur ce plan, pas sûr que la sortie de ces nouvelles bandes dessinées viennent arranger les choses...

- Dargaud