RAT’S - Tome 9. Cradolapino

Nouvelle découverte haute en couleurs pour le peuple des Rat’s : les lapinos, une sympathique communauté de lapins en phase de putréfaction ! Gore de chez gore.

Tout vient à point à qui sait attendre... Les Rat’s qui depuis huit albums ne rêvaient que de terre promise finissent par débarquer sur ce qu’ils espèrent être leur fameuse île. Certes, l’endroit est déjà habité mais la bonne nouvelle c’est que les autochtones sont de gentils lapinos, accueillants et plein d’humour. La mauvaise c’est que ces rongeurs à grandes oreilles ont une fâcheuse tendance à perdre leurs membres à tout bout de champ, à faire tomber leur museau dans la soupe en éternuant ou à faire des tours de magie avec leurs tripes ! Eux, ça les fait rire, les Rat’s beaucoup moins.
Après les grenouilles et les castors, Ptiluc se lance donc dans l’étude anthropologique d’un nouveau peuple. Comme à son habitude, l’humour trash du dessinateur-scénariste belge est l’occasion d’une critique voilée des pires travers de la société : on assiste ici à la décadence d’un peuple vivant en toute innocence de sexe et d’eau fraîche, finalement anéantis par une maladie sexuellement transmissible et le colonialisme. Comme à son habitude aussi, Ptitluc se délecte à faire jaillir l’hémoglobine.
Mais avec ce neuvième tome, toujours très réussi graphiquement, le gore attend des sommets. A cause de la maladie dont ils sont atteints, nos étonnants lapins pourrissent littéralement sur pieds. Et ce torrent de chairs putréfiées, de cocktails à base de liquide prostatique et de bouillies de crânes, drôle au début, finit véritablement par provoquer écoeurement et nausées au bout de quelques pages. Mais où s’arrêtera donc Ptiluc ?
Horrifiés, les Rat’s cherchent à tout prix à prendre congé de leurs hôtes et parviendront à repartir sur un rafiot. On ne sait pas ce que nous réserve le 10e tome mais on ne voit pas comment il pourrait être plus gore, c’est plutôt rassurant. En attendant, âmes sensibles et lecteurs en pleine digestion, s’abstenir.

- Les Humanoïdes Associés