PIZZA ROADTRIP

La virée nocturne de trois jeunes gens avec un cadavre dans le coffre. Un road-movie divertissant de bout en bout.

Connu du grand public pour son travail sur "Les Lascars", série diffusée sur Canal+, El Diablo a croisé le chemin de Cha, qui s’est fait connaître grâce à son blog "Ma vie est une bande dessinée" et ses personnages longilignes sans nez Le résultat est un road movie qui s’inspire des classiques "comment faire disparaître un cadavre vite fait bien fait" tout en se retrouvant parfaitement ancré dans notre époque.
Tout commence quand Rudy appelle son meilleur pote Romuald au secours : il faut l’aider lui et sa copine Mathilde à aller enterrer en Bretagne le cadavre avec le crâne défoncé allongé dans son appartement... Cette nuit-là, ils ne sont pas prêts de l’oublier...
Bénéficiant de dialogues très vivants usant d’un langage moderne mais sans pour autant tomber dans les clichés, "Pizza roadtrip" nous embarque volontiers dans la virée nocturne de cette équipe de bras cassés. Le trait rond et les visages expressifs de Cha sont en accord avec le ton tragi-comique du récit qui nous rappellera forcément certains films de Tarantino. L’intrigue très simple en apparence fait le reste : les révélations sont savamment distillées au gré des pages via des flash-backs bien identifiés grâce à une colorisation différente. Et quand on finit par comprendre tout ce qui s’est réellement passé avant le meurtre, le dénouement final s’abat sur nous, sans prévenir, comme une vraie claque. D’une efficacité redoutable.