PARCE QUE LE PARADIS N’EXISTE PAS

Un nouvel album du duo Marie-Vanders au style protéiforme : bande dessinée, roman et photos. 150 pages d’introspection et de mélancolie.

A 36 ans, au chômage et désormais célibataire, Fabien revient bien malgré lui vivre chez parents. La forêt qu’il a connue enfant est toujours là. Mais au cours d’une balade, Fabien se retrouve dans son corps de gamin de 10 ans, entouré de ses copains d’alors...
Il y a un peu du "Quartier lointain" de Taniguchi dans cette histoire de héros mal dans sa peau qui va se retrouver brutalement plongé dans son passé en guise de psychanalyse. Dans l’importance de la nature pour son côté mystérieux et métaphorique également. Mais Damien Marie a développé sa propre histoire, forcément inspirée de sa propre enfance sans être pour autant autobiographique. Pour la mettre en images, il a fait appel à Vanders, son complice de longue date (c’est le 8e livre qu’ils réalisent ensemble). Le résultat est reposant, touchant.
Comme dans "Welcome to Hope", le roman graphique est suivi du texte romancé que Marie a écrit en préambule du scénario BD. Il est enrichi de quelques photos signées Vanders.

- Bamboo