OISEAU NOIR - Tome 1. Rédemption

Un homme roule droit devant lui et finit par débarquer dans une étrange bourgade pas vraiment disposée à laisser les nouveaux venus repartir comme ça... Une nouvelle série série fantastique relativement convenue mais bien menée.

En ouvrant une bande dessinée scénarisée par Christophe Bec ("Sanctuaire", "Le temps des loups, "Sarah"), on se doute bien que l’univers décrit ne sera pas complètement normal. Alors quand on commence à suivre Chogan Tomkins au volant de sa décapotable sur cette route déserte des Etats-Unis, on ne s’étonne pas plus que ça du mystère entourant la jeune femme sexy qu’il prend en stop, pas plus que du nombre d’habitants peu recommandables qu’ils rencontrent en arrivant dans une petite ville. Anciens tortionnaires nazis, anciens kamikazes et autres individus, on comprend vite pourquoi la bourgade en question porte le nom de "Death or Redemption"...
Il est vrai que par certains aspects, le scénario de départ de "Rédemption" manque d’originalité et ce premier tome nous donnent parfois l’impression de découvrir une nouvelle version de "Lost", la série TV dans laquelle les héros essayent de quitter leur île avant de revenir invariablement au point de départ. Toutefois, Bec sait y faire. Véritable créateur d’univers, il parvient à installer une ambiance particulière - à mi-chemin entre la réalité et le fantastique - qui capte l’attention et donne envie de suivre l’aventure. Chogan Tomkins parviendra-t-il à s’enfuir de "Death or Redemption" ?

- Dupuis