OGGY ET LES CAFARDS - Tome 1. Plouf, Prouf, Vrooo !

Adaptation du dessin animé éponyme. Les cafards sont aussi méchants et sadiques que la version animée.

Trois cafards teigneux usent des tactiques les plus folles afin de pourrir la vie du chat Oggy et lui piller son garde-manger. Ce bref synopsis rappellera forcément quelque chose aux téléspectateurs qui ont suivi le dessin animé éponyme dans les émissions "Les Minikeums" ou "Gulli".
Le principe de la BD est le même que la version animée : des gags muets dans lesquels les cafards ont toujours le dernier mot pendant qu’Oggy finit invariablement ridiculisé, cramé, gelé, etc. De même, les planches de Sylvain Frécon alias Frévin ont le même côté flashy et dynamique que la série. Les amateurs s’y retrouveront donc. Reste que l’album se lit vite, très vite, sachant qu’à raison de deux planches par historiette muette, l’album compte seulement douze leçons de méchanceté pur jus !

- Dargaud