MATT PETTERSON - Tome 1. London running

Un photo-reporter français enquête sur un chantage dont est victime un marathonien durant les JO de Londres. Coup d’envoi honnête d’une série au coeur du sport business.

Les dessous du sport business au coeur des plus grands évènements sportifs. C’est le principe de cette nouvelle série, co-éditée par Casterman et L’Equipe, dont les différents volumes pourront se lire indépendamment. Le premier d’entre eux se déroule en juillet 2012 durant les Jeux Olympiques de Londres. Matt Petterson, photo-reporter français, découvre par hasard que le marathonien tchèque Miroslav Palik est en train de vivre un drame personnel... En compagnie de son collègue journaliste Grégoire Blanchard, il décide d’enquêter sur ce qui se trame.
L’enquête est bien construite, même si tout se déroule un peu trop facilement (l’obligation de clore l’histoire en 56 pages oblige certes à aller assez vite au but) avec des apprentis détectives très perspicaces et d’opportunes rencontres (comme la très serviable "chief inspector" Kate Bishop) promptes à donner un coup de main. Bref on a l’impression que Petterson, tel le champion olympique des enquêteurs, résout son enquête en sautant un à un les obstacles les doigts dans le nez. Mais c’est propre et bien fait, à l’image du graphisme. Et la rapide scène où l’on croise le père de notre journaliste laisse à penser qu’il aura un rôle à jouer dans les prochains albums. Comme les méchants qui ont l’air du genre têtu. Tout comme enfin la Scorpio Holding, puissante et opaque société financière officiant dans le sport business...
Prochaine étape pour Petterson : le Tour de France et son centenaire en 2013.

- Casterman