MASQUÉ - Tome 1. Anomalies

Un ancien militaire est recruté pour agir contre les "anomalies", de mystérieux amalgames sortis de nulle part qui perturbent Paris-Métropole. Un premier opus qui ne convainc pas totalement mais des atouts à confirmer dans la suite de la série.

C’est dans un Paris rétro-futuriste qu’il avait quitté six ans plus tôt que revient le soldat Braffort, blessé au cours d’une mission. Mais beaucoup de choses ont changé à Paris-Métropole, à commencer par une urbanisation galopante emprunte de gigantisme, sur l’impulsion du préfet Beauregard. La ville est également en proie à de mystérieuses "anomalies", des assemblages d’objets qui imitent la vie jusqu’à former des entités intelligentes et pas forcément amicales... Braffort est recruté par le préfet pour agir contre elles.
Serge Lehman, romancier de science-fiction et également scénariste d’Enki Bilal pour son film "Immortel ad vitam", renoue avec un genre qu’il affectionne : les super-héros. Mais d’eux, ce premier tome d’introduction ne nous en montre encore que l’ombre et le bout d’une cape au détour d’une case. En fait, pour comprendre un peu ce qui se trame, il faudra attendre les dernières planches - riches d’ailleurs des perspectives intéressantes de Créty. Bien que Lehhman bâtit ainsi des personnages plutôt consistants, cela empêche de rentrer pleinement dans l’histoire une bonne partie de l’album. C’est d’autant plus dommage que le concept d’une sorte d’intelligence de la ville qui se développerait au point de devenir un personnage à part entière est très alléchant. C’est du coup plutôt prometteur pour la suite.
Cela tombe bien car la série devrait paraître à un rythme soutenu : le 2e tome est prévu dès le mois de juin, le suivant en octobre et le 4e et dernier en janvier 2013.

- Delcourt