MARSEILLE, une ville sous influences

Deux truands marseillais de deux générations différentes parlent de leur ville. Une plongée informative dans l’âme phocéenne.

Miloud, un jeune caïd des quartiers nord de Marseille, débarque chez son tonton en quête de conseils pour étendre son emprise sur toute la ville. Ce dernier, ancien parrain marseillais, entreprend alors de lui montrer ce qui fait l’âme de la cité phocéenne, ses quartiers, ses truands, ses flics ripoux ou non, ses politiques locaux et bien sûr sa fameuse équipe de foot.
Basé sur les recherches de Frédéric Ploquin, journaliste d’investigation chez Marianne et spécialiste du grand banditisme, le récit de Pierre Boisserie est évidemment riche en informations. A partir du quartier populaire de la Belle de Mai, la "visite guidée" faite à Miloud - et dessinée par Pascal Gros ("La droite", "La gauche") - va montrer que les trafics, la corruption et les règlements de compte ne datent pas d’hier et que le secret de Marseille tient en réalité dans les petits arrangements qui permettent à tout le monde de trouver son compte. Clair, bien construit sans être pour autant passionnant, l’album des éditions 12Bis s’avère être un guide de voyage d’un genre particulier, une sorte de "Marseille pour les nuls" qui apporte un éclairage intéressant sur une ville complexe qui est à la fois capitale européenne de la culture 2013 et le théâtre d’une énième exécution en mai.