LE PHOTOGRAPHE - Tome 3

La fin d’un périple humanitaire en Afghanistan émouvant, raconté en bande dessinée. Une trilogie indispensable alliant dessins, photos et vidéo.

Après trois mois passés avec Médecins Sans Frontières en Afghanistan, le photographe Didier Lefèvre décide de rentrer en France, seul, malgré l’opposition de l’équipe. Inconscient des dangers, il part donc pour une longue marche à travers les montagnes jusqu’au Pakistan. Mais ce voyage de retour se révèle bien plus dur que ce qu’il avait prévu.
Cette remarquable BD-témoignage prend fin avec ce troisième tome. Lefèvre aura pris plus de 4.000 clichés au cours de cette mission. Le dessin de Guibert, épuré, obéit à la même volonté que dans les épisodes précédents : des décors peu détaillés qui mettent en valeur le texte et les photos. Le ton est en revanche un peu différent : les deux premiers albums racontaient la difficile traversée des montagnes pour gagner un hôpital de fortune en zone de combats, et le défilé des malades et des blessés soignés par l’équipe de MSF. On laisse cette fois de côté les images fortes - parfois insoutenables - de la souffrance des blessés afghans et du dévouement des médecins pour se concentrer sur le photographe lui-même, son sentiment de liberté d’abord lorsqu’il quitte le groupe puis ses peurs et son découragement quand il frôle la mort.
Ce troisième album apparaît donc parfaitement complémentaire des deux autres, d’autant que le voyage de retour nous fait aussi découvrir une facette différente des Afghans. Dans le regard des médecins de MSF et les explications qu’ils donnaient à Lefèvre, se reflétait leur amour pour ce pays. Une vision forcément un peu partiale que vient contrebalancer ce troisième tome : l’image des Afghans y est effectivement nettement moins positive puisque le héros est abandonné par ses guides locaux, se fait racketter, etc.
"Le Photographe" tome 3 est un peu plus cher que précédents car il contient un DVD de 40 minutes, extrait des films tournés en 1986 par Juliette Fournot, chef de la mission MSF. Un document vidéo poignant également dans lequel on retrouve, avec un autre regard, les événements racontés et photographiés par Lefèvre dans les deux premiers tomes du "Photographe". Indispensable.

- Dupuis