LE COEUR D’YILDIRIM

Deux enfants se retrouvent embarqués malgré eux dans la quête du coeur d’un marin détenu par une sirène. Un petite histoire joliment dessinée mais bien trop courte.

Alors que fuyant leur orphelinat Virginie et Lucas naviguent à bord d’une frêle barque, ils se retrouvent soudain face à un bateau fantôme commandé par le capitaine Yildirim. En échange de la vie sauve de sa soeur, Lucas est contraint de plonger au fond de l’eau afin de récupérer le coeur du capitaine, volé et transformé en diamant par Calliope, une sirène amoureuse qu’il avait voulu quitter quelques années auparavant.
Un fantôme de pirate, un monde sous-marin caché et de jolies sirènes. Marc-Antoine Boidin ("Chéri-Bibi") met joliment en scène cette petite aventure iodée destinée à un jeune public. Des planches dans les tons turquoise, rouge et kaki qui font un peu oublier un scénario très simple et plein d’ellipses - inévitable vu la pagination très réduite (22 pages !) - qui empêche de s’attacher aux personnages. Valérie Chappellet, issue de l’univers du film d’animation ("Oum le Dauphin", "Angry Birds"), parle d’amour, de jalousie et de vengeance. A noter qu’un jeu de cartes des "5 cités" en carton est offert en fin d’album.

Dessinateur : Marc-Antoine Boidin - Scénariste : Valérie Chappellet - Editeur : Delcourt, collection Les enfants gâtés - Prix : 12,50 euros.