LA THEORIE DE LA CONTORSION

Chronique irrésistible du quotidien d’une jeune femme moderne.

Le théorie de la contorsion, c’est celle de Margaux Motin - blogueuse BD ayant déjà signé "J’aurais adoré être ethnologue" - qui nous l’explique dans les premières pages de son nouvel album : "Je m’adapte à peu près à toutes les situations, mais dès qu’on essaie de me ranger dans des cases...."
Car Margaux est comme toutes les autres une jeune femme à multiples facettes, une trentenaire moderne, illustratrice de profession et mère de famille qui a oublié de laisser son humour dans un carton, et c’est tant mieux. Le trait est vif, tout comme les dialogues pas coincés pour un sou : Margaux Motin est fan de mode et de chaussures mais n’a pas peur de l’auto-dérision, ni des blagues pipi-caca. Bref c’est drôle, moderne et loin de la BD gnangnan pour filles.
Les fans qui suivent le blog avec assiduité risquent en revanche d’être un peu déçus : les planches sont un condensé des gags mis en ligne sur son site.