L’EMPIRE DES MECCHAS - Tome 1. Elijah L-yys, Roi des Immortels

Deux gamins participant à une compétition de surf futuriste finissent par être embarqués dans une aventure à beaucoup plus grande échelle où il s’agit de survie du monde contre les invasions du mal. Une série 100% SF au graphisme très original.

Présenté comme une sorte de space opera, "L’empire des mecchas" démarre sur les chapeaux de roue avec des clones de gamins attaqués par des exxo-virus et contraints d’abandonner leur meccha en feu... Les rayons lasers fusent de partout, les explosions aussi et tout est un peu flou au départ. Heureusement, les pages suivantes nous proposent de nous raconter comment tout a commencé. Les auteurs nous emmènent donc sur Chritz, un satellite-poubelle de la constellation des Trois Sphères où se déroule une compétition de surf en apesanteur.
Un peu plus posée alors, l’intrigue se révèle plus fouillée qu’on le supposait. Il y a certes toujours beaucoup d’action mais l’intrigue parvient aussi à se mettre en place. Les informations à retenir sur cet univers futuriste sont nombreuses pour un premier tome et l’on s’y perd un peu mais si l’on est fondu de science-fiction, l’on finit tout de même par se prendre au jeu. De toute façon, les lecteurs que ce genre fait fuir auront depuis longtemps passé leur chemin.
Pour accompagner cette histoire, les auteurs n’ont pas lésiner sur les effets. Visible dès la couverture, le concept graphique choisi est intéressant, mêlant dessins, photos et images de synthèse. Résultat, dans des planches oscillant entre le jaune, le noir, le rouge et le bleu, les personnages semblent presque être de chair et d’os et certaines machines plus vraies que nature. Le résultat surprend au début mais le bilan est positif. Ne serait-ce que pour ce concept original, "L’empire des mecchas" mérite qu’on s’y attarde.

- Soleil