L’AFFAIRE DES AFFAIRES - Tome 3. Manipulation, premier mouvement

Les listings informatiques de Clearstream sont les héros de ce nouvel opus raconté de main de maître par l’un des principaux acteurs de la fameuse affaire.

Denis Robert n’en a pas fini avec le monstre Clearstream. Le troisième volet de la série BD sort opportunément alors que le procès en appel censé déterminer les responsabilités s’est ouvert il y a quelques semaines. Cette fois le journaliste s’attache à raconter l’histoire des listings informatiques qui retracent les différentes transactions financières réalisées par le biais de la chambre de compensation. En fait tout démarre en 2003 lorsqu’un certain Imad Lahoud, ancien trader et spécialiste des questions de sécurité informatique au sein d’EADS, lui fournit ces fameux listings... dans lesquels se retrouvent impliqués des membres des services secrets, d’anciens dirigeants d’entreprises publiques, un ancien Premier ministre et même un président de la République...
Plongé au coeur de l’actualité, ce témoignage de l’intérieur est passionnant à plus d’un titre. D’une part parce que ce qu’il permet aux lecteurs de comprendre un peu mieux les rouages de la manipulation Clearstream et de se rendre compte une nouvelle fois combien ambitions et règlements de compte politiques régissent tout. D’autre part parce que Denis Robert a aujourd’hui le recul nécessaire (les faits s’étant déroulés plusieurs années auparavant) pour mieux analyser les évènements et ses propres décisions. Et s’il fait son autocritique, il montre finalement surtout que Lahoud est un protagoniste-clé de cette affaire. Laurent Astier, continue quant à lui d’offrir des planches en noir et blanc qui dynamisent efficacement un récit complexe digne d’un véritable thriller politico-financier. La suite dans le quatrième tome.

- L’interview de Denis Robert : Denis Robert : "La victoire des livres"

- Dargaud