L’AFFAIRE DES AFFAIRES - Tome 1. L’argent invisible

Premier volet d’un triptyque sur les dérives du système financier à travers l’affaire Clearstream et l’un de ses principaux acteurs, le journaliste Denis Robert. Didactique et passionnant.

Denis Robert par Denis Robert. Le fameux journaliste de l’affaire Clearstream se raconte, de ses années à Libération à sa mise en examen dans cette gigantesque manipulation d’Etat. Pour réaliser cette bande dessinée - "sur trame autobiographique" simplement précise l’éditeur -, Robert a fait appel à Lindingre (qui vient de signer "Chez Francisque" avec Larcenet, des brèves de comptoir sur l’actualité 2008) et Laurent Astier ("Cellule poison" sur les réseaux de prostitution dans l’Europe aujourd’hui). En somme, trois auteurs férus d’actualité et de problèmes de société pour narrer "l’histoire d’un journaliste qui essaie d’informer ses lecteurs dans le monde d’aujourd’hui".
Raconté à la première personne, l’album en noir et blanc nous dresse donc le tableau d’un monde politique et financier bien sombre, un univers au delà de la seule affaire Clearstream où les magouilles sont monnaie courante, les paradis fiscaux nombreux et les requins de la finance bien peu inquiétés... Bien sûr, dans le rôle du journaliste idéaliste en quête perpétuelle de la vérité, Robert a le beau rôle et ses détracteurs le considéreront comme un nouvel outil de désinformation. Reste que la BD n’a rien d’un prétexte : le propos est réaliste, très documenté et bien que forcément toujours complexe, plus compréhensible que le "sac de noeuds" original. Bref, une sorte de "Clearstream pour les Nuls" passionnant.
"L’affaire des affaires" est prévue en trois tomes. Le prochain, axé sur la fausse liste de personnalités politico-médiatiques possédant un compte chez Clearstream, est prévu pour 2010.

- Dargaud