IMAGO MUNDI - Tome 1. Promesses d’Atlantide ; Tome 2. Le trésor des abysses

Un scénario plein de rebondissements qui met en scène une équipe de scientifiques sur fond d’intrigue policière.

En posant un câble sous-marin au large des Açores, les employés de la compagnie Eurocom découvrent une vaste structure qui semble d’origine architecturale. Jürgen Thimme, leur patron, qui imagine qu’il peut s’agir de l’Atlantide, engage l’agence Imago Mundi spécialisée dans la représentation en image de lieux inaccessibles. Les trois membre de l’équipe se mettent donc au travail mais rapidement de nombreux incidents et sabotages surviennent. Qui veut empêcher Imago Mundi de poursuivre sa prospection et pourquoi ?
Les lecteurs impatients peuvent se réjouir, les deux premiers albums de la série paraissent en même temps et forment un récit complet.
Avec Achille Braquelaire, Corbeyran, le scénariste des "Stryges", ne se lance pas ici dans une histoire fantastique comme le laisse supposer le début de l’histoire avec la possible découverte de l’Atlantide.
Les aventures scientifico-archéo-technologiques de l’équipe d’Imago Mundi n’en restent pas moins intéressantes d’autant que le scénario est bien ficelé et plein de rebondissements. La série n’est pas sans rappeler "STAR" (Casterman) mettant en scène une équipe de scientifiques sur fond d’intrigue policière.
On ne sait encore que très peu de choses sur les personnages principaux, hormis leurs compétences professionnelles - un spécialiste des particules, une mathématicienne anglaise et un vieux baroudeur - mais il est vrai que la série commence à peine. Le dessin de Brahy, dans le style franco-belge, est assez classique mais très coloré.
Les prochaines missions d’Imago Mundi promettent d’être dépaysantes pour cette équipe qui arpente le patrimoine archéologique du globe terrestre.

- Le site officiel de la série
- Dargaud