HOPE ONE - Tome 1

Une jeune femme se réveille amnésique dans une station orbitale. Un huis-clos en apesanteur plutôt prenant.

49 ans ont passé quand Megan se réveille sans aucun souvenir en 2020 dans un caisson de cryogénie. La jeune femme se trouve à bord de l’une des douze stations mises en orbite autour de la Terre pour échapper à la guerre nucléaire. Un jour, peut-être, pourront-ils retourner sur Terre si l’atmosphère redevient respirable. C’est en tout cas ce que lui explique Adam, second passager de la station. Mais aussi prévenant soit-il, son partenaire lui dit-il toute la vérité ?
Huis-clos prévu en deux tomes, "Hope one" ne bénéficie pas d’un casting long comme une liste de courses. Ils sont juste deux, deux habitants de la station, dont l’un va progressivement susciter la suspicion de l’autre… Bribes de souvenirs, détails curieux, petit à petit Megan sent que quelque chose cloche. Ce climat de tension et de paranoïa montantes est bien maîtrisé par ’Fane ("Streamliner") alors qu’il ne se passe finalement pas grand chose au sein de la station. Les variations de cadrages et de couleurs permettent d’ailleurs d’éviter toute monotonie dans ce décor d’acier. Le cliffhanger est réussi et renvoie aux premières pages, semblant ainsi déjà donner aux lecteurs quelques éléments de réponse… Conclusion attendue en mai 2019.

Dessin et scénario : ’Fane - Editeur : Glénat, collection Comix Buro - Prix : 15,50 euros.