HANAKO ET AUTRES LEGENDES URBAINES - Tome 1. Les hommes-poissons

Des légendes urbaines qui possèdent ceux qui y croient. Un concept effrayant pour un résultat pas si probant.

Des hommes-poissons, une femme défigurée, un homme à la hache caché sous le lit, Sakae Esuno, l’auteur de "Mirai Nikki" s’attèle cette fois aux phénomènes bien connus des légendes urbaines, ces fables effrayantes qui circulent de bouche en bouche comme des évènements réels. Ce que peu de gens savent en revanche c’est qu’à force d’y croire, ces légendes peuvent se matérialiser dans notre monde et s’en prendre aux malheureux superstitieux... Heureusement, l’agence de détective de Daisuké Asô est spécialisé dans ce domaine !
Si la couverture sans intérêt n’a pas suffi à le détourner de cette nouvelle série, le lecteur se retrouve de suite plongé dans le vif du sujet : le portrait des principaux protagonistes de l’histoire est esquissé dès la première légende urbaine puisque celle qui deviendra par la suite l’assistante du détective, Kanaé, débarque à l’agence pour trouver de l’aide. De même, les principales questions que l’on se pose sont très vite explicitées.
Le manga parvient-il alors à tenir en haleine ? En fait, les légendes elles-mêmes ne sont pas des plus passionnantes, le résultat final s’avère plutôt prévisible et c’est surtout la manière dont Daisuké Asô, lui-même possédé par deux fables (dont un hoquet mortel !), parvient à résoudre ses affaires qui donne du sel aux histoires. Bref, rien de révolutionnaire dans cette série en quatre tomes qui attirera les passionnés de l’étrange.

- Casterman