FAUT PAS PRENDRE LES CONS POUR DES GENS

Un recueil de gags absurdes tournant en dérision notre société contemporaine. Très drôle.

"Les Misérables" caviardé par l’éditeur, un supermarché où les clients font tout, un nouveau prototype de banc anti-SDF, la privatisation des trottoirs, le télétravail dans la police… Autant de situations totalement absurdes imaginées par Emmanuel Reuzé ("Ennemisdavant.com") et Nicolas Rouhaud ("José Lapin") à partir de faits de société contemporains (racisme, migrants, religion, suicide au travail, sexisme, écologie, etc) mais poussés à l’extrême et vus à travers le prisme de la bêtise humaine ordinaire.
Les amateurs de "Zaï zaï zaï" et d’humour nonsensique découvriront ici le sourire aux lèvres un univers très proche. Graphiquement simple - comme Fabcaro, la même image est reprise avec plus ou moins de variantes dans plusieurs cases -, les dialogues sont particulièrement percutants et cyniques à souhait, aboutissant à une chute (double, souvent même) que l’on n’a pas vu venir.

Dessinateur : Emmanuel Reuzé - Scénaristes : Emmanuel Reuzé et Nicolas Rouhaud - Editeur : Fluide Glacial - Prix : 12,90 euros.