CARNETS DE MARIAGE

Le marathon de tout candidat au mariage. Un album qui hésite entre l’autobiographie et le guide pour futurs mariés.

Non, on n’arrive pas au plus beau jour de sa vie par simple coup de baguette magique. Lorsque l’on a décidé de faire le grand saut, les préparatifs du mariage sont synonymes de stress et de tensions face à la multitude de questions pratiques à régler : choix des alliances, de la salle, du faire-part, des invités, du DJ... Avec cet album issu des posts de son blog ("Comme des guilis.com"), Romain Ronzeau nous embarque donc dans cette aventure en se remémorant en dessin toutes les étapes du mariage et avec elle son cortège de joies, de doutes et de fatigue.
Autobiographie ou guide pour les futurs mariés ? "Carnets de mariage" est un peu des deux, ni vraiment l’un, ni tout à fait l’autre. Et c’est bien ce qui dérange finalement. Certes Ronzeau évoque ces long mois de préparatifs avec une sensibilité doublée d’un humour tendance geek sympathique et dans son procédé narratif - l’usage du "je" en voix off - laisse penser à une autobiographie. Mais au bout du compte on apprend peu à connaître ce couple qui donne surtout l’impression de servir d’archétype de jeunes futurs mariés. Le dénouement ne sera donc pas différent de celui attendu : la célébration d’un mariage comme tous les autres.
Bien vu comme petit cadeau à offrir à des amis en passe de se passer la bague au doigt, "Carnets de mariage" ennuiera en revanche peut-être un peu les autres.

- Delcourt