30 JOURS DE NUIT - Tome 2. Jours sombres

Stella n’en a pas fini avec les vampires et compte bien les exterminer jusqu’au dernier. Une bande dessinée d’horreur à filer des frissons au graphisme atypique.

Après avoir échappé au massacre de Barrow au cours duquel son mari a trouvé la mort, Stella consacre sa vie à traquer les vampires et à révéler au monde leur existence. Son combat démarre dans une salle de conférence de Los Angeles où elle raconte au public ce qu’elle a vécue. Mais les suceurs de sang se sont aussi invités à la fête.
A moins d’un mois de la sortie au cinéma de "30 days of night" - l’adaptation du tome 1 par David Slade avec Josh Hartnett -, Delcourt publie la suite de "30 jours de nuit". Un peu moins violent que le premier opus, cet album est tout aussi fort et met en scène celle qui n’était avant le drame qu’une jeune femme fragile et qui transforme désormais les traqueurs en traqués. Le récit est sombre, tragique et gore. Bref, une bande dessinée d’horreur dans toute sa puissance qui convaincra ceux que le déconcertant style graphique de Templesmith n’aura pas rebuté : un décor inexistant, des traits simplistes et irréguliers d’où surgissent soudain les dents et la langue effrayantes des vampires, des teintes très sombres desquelles émergent inévitablement les giclées rouges d’hémoglobine...
A noter que le 3e tome ("Retour à Barrow") sera réalisé par le même duo d’auteurs mais que pour le 4e, Templesmith laissera sa place à Bill Sienkiewicz.

- Delcourt