Sandawe d’attaque

Nouveaux projets, nouvelle équipe, nouveaux budgets, la maison d’édition au concept original tente de se relancer.

Sandawe, la maison d’édition de BD lancée en janvier 2010 sur le principe du "crowdfunding" (les lecteurs peuvent participer au financement des albums, de suivre toutes les étapes de leur création et de participer tous ensemble à leur promotion) reprend du poil de la bête après des débuts difficiles : quelques jours après le lancement du site sandawe.com, son créateur Patrick Pinchard était victime d’un grave accident d’escalade..
Enfin rétabli, le fondateur de Sandawe revient avec une nouvelle équipe, de nouveaux projets ("Maudit mardi !" de Nicolas Vadot, et "Les éclaireurs" d’Eric Maltaite et Jean-Louis Janssens) et de nouveaux outils : les membres de la communauté pourront désormais communiquer entre eux via un nouveau forum. Les auteurs pourront en outre s’adresser directement à l’ensemble de leurs "édinautes" (les lecteurs investisseurs) via leur messagerie. Enfin, les édinautes verront leurs investissements récompensés par toute une série de bonus : reproduction dédicacée d’une planche originale, tirage sur toile, deux années de BD Sandawe offertes, etc.
Par ailleurs, dans un communiqué, Sandawe annonce que les budgets des albums ont été revus à la baisse (moins de 20.000 euros pour certains projets) et qu’elle offrira sa commission,
soit 15% du budget, à tous les projets qui atteindront leur objectif avant la rentrée 2010.

- Sandawe, une "tribu d’édition" BD