"Sanctuaire" condamné pour contrefaçon

Il est reproché à Christophe Bec et les Humanoïdes Associés le "plagiat" de huit photos.

Fabrice Giger, patron Humanoïdes Associés, vient d’annoncer que Christophe Bec, le dessinateur de la série "Sanctuaire", ainsi que l’éditeur ont été condamnés le 25 janvier 2008 pour contrefaçon de huit photographies d’un sous-marin sur lesquelles le dessinateur s’était basé pour réaliser ses planches. Le montant réclamé est de l’ordre de 80.000 euros, voire 150.000 euros avec les frais juridiques.
Suite au lancement d’un référé en suspension, l’exécution provisoire du jugement a toutefois été suspendue. L’affaire passera en appel en 2009.