René Pétillon, prix Raymond Poïvet 2003

Le dessinateur a été récompensé, jeudi à Paris, pour l’ensemble de son oeuvre par un jury d’auteurs et de journalistes.

Auteur de BD et dessinateur de presse à la fois, René Pétillon est le créateur de Jack Palmer, un détective raté affublé d’un imper et d’un chapeau trop larges. "L’enquête corse" mettant en scène le héros a d’ailleurs reçu l’Alph-art du meilleur album au FIBD d’Angoulême 2001 et s’est vendu à 300.000 exemplaires.
Le prochain album de Pétillon, "Panique à Londres" sort en mai chez Albin Michel. Il a abandonné Palmer un temps pour créer, en association avec Jean-Marc Rochette, deux "frenchies" minables qui sèment la panique à Londres.
Pétillon est également la vedette du "Canard enchaîné" où il croque avec un humour féroce l’actualité. Le prix Poïvet sera remis officiellement au lauréat en octobre prochain lors du Festival de bande dessinée et de dessins de presse et d’humour de Poitiers.
En remportant le sixième prix Poïvet de la bande dessinée jeudi soir, Pétillon succède à Albert Uderzo, Cabu, Angelo di Marco, Gotlib et Loisel. Le prix a été créé il y a six ans par des amis de l’auteur Raymond Poïvet, décédé en août 1999 à l’âge de 89 ans.
Ce grand de l’illustration et de la BD fut un auteur prolifique qui signa de nombreux albums d’aventures. On lui doit notamment "Pionniers de l’Espérance", la première BD française de science-fiction, grande saga pacifiste entamée en 1945 dans "Vaillant" pour durer jusqu’en 1973.