Paroles de poilus

Une trentaine d’illustrateurs et de dessinateurs de bande dessinée ont mis en images des dizaines de lettres de soldats de la guerre 14-18.

A l’occasion des commémorations du 11-Novembre paraît "Paroles de poilus" (1) coédité par Soleil et France Inter. Des illustrateurs et des dessinateurs de BD (Alary, Bajram, Biancarelli, Boudjellal, Bourgier, Bramanti, Demarez, Floch, Gimenez, Guamido, Hérenguel, Jouvray, Lauffray, Lidiwine, Lepage, Mallié, Martin, N’Guessan, Pamotte...) illustrent une vingtaine de lettres de soldats de la Première guerre mondiale, de simples jeunes gens, "boulangers, colporteurs, ouvriers ou bourgeois" devenus artilleurs, fantassins ou brancardiers. Envoyés au front, ils décrivent les horreurs de la guerre mais aussi la camaraderie.
Ces lettres avaient été adressées à l’éditeur et homme de radio Jean-Pierre Guéno qui avait lancé un appel aux auditeurs de Radio France à l’occasion du 80e anniversaire de l’armistice de 1918, en 1998. Ces "Paroles de poilus" avaient ensuite été diffusées sur la radio et publiées chez Librio dans un ouvrage qui s’est déjà vendu à plus de 1,5 million d’exemplaires.

(1)"Paroles de poilus, Lettres et carnets du front 1914-1918" chez Soleil/France Inter, 120 pages, 14,95 euros.