Milan dans la tourmente

Le groupe a annoncé un plan de restructuration. Les salariés sont inquiets.

Racheté en 2004 par Bayard Presse, le groupe d’édition et de presse toulousain Milan est en difficulté. A l’issue d’un comité d’entreprise ce 14 novembre, ont été annoncés 32 suppressions de postes et l’arrêt de 34 hors séries et du magazine Les clés de l’actualité.
Si le plan de restructuration annoncé concerne donc principalement la presse, l’inquiétude est grande pour l’ensemble des 420 salariés, y compris les 58 du secteur édition (les Editions Milan publient notamment des bandes dessinées et des mangas).
Un communiqué du groupe a évoqué une perte prévisionnelle de "2,5 millions d’euros de sa division presse". Une pétition avait déjà été lancée par les salariés la veille du comité d’entreprise.