Médiathèque d’Angoulême : Moebius recalé

Francis Groux, co-fondateur du festival d’Angoulême, militait pour que la future médiathèque du Grand-Angoulême porte le nom de l’auteur récemment décédé. Ce sera finalement "L’Alpha".

Après plus de trois heures et demie de débat, un jury composé notamment de journalistes a tranché aujourd’hui : la future médiathèque du Grand-Angoulême s’appellera "L’Alpha". Exit donc toute référence à la BD dans la ville qui accueille pourtant le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême. Francis Groux, co-fondateur de la manifestation et qui militait pour le nom de "Moebius", n’a pas été entendu. "L’identification d’Angoulême à la BD est déjà forte, vous n’allez pas en manger matin, midi et soir" déclare d’ailleurs, au quotidien Charente Libre, l’architecte du projet Françoise Raynaud.