Loisel : Larcenet ? connait pas !

A l’issue du festival d’Angoulême 2004, le président de la 31e édition revient sur un palmarès qu’il juge "trop élitiste".

Le palmarès 2004 du 31e festival international de la bande dessinée d’Angoulême n’aura pas convaincu tout le monde, le Grand Prix 2003 et président de la manifestation en tête. Régis Loisel semblait peu emballé lors de la cérémonie de remise des prix. Il s’en est ensuite expliqué dans les colonnes du quotidien "Charente Libre".
"La sélection d’Angoulême est trop élitiste, déclare le dessinateur de "Peter Pan" et de "La Quête de l’oiseau du temps", Angoulême prend le parti de faire découvrir une BD, c’est bien mais c’est un peu court". Il faut dire que, Régis Loisel l’avoue sans complexe, il ne connaissait pas Manu Larcenet, le lauréat du Prix du meilleur album pour "Le combat ordinaire". D’ailleurs, poursuit-il, il aurait vu davantage l’album de Larcenet remporter un "prix découverte"...
Pour le dessinateur, le Prix du meilleur album doit en effet être le reflet d’une attente du public. Or selon lui, "les BD qui racontent des histoires autobiographiques ou des histoires sociales, ce n’est pas ce qu’attend le public. Il se fout de lire des trucs où on discute de savoir qui baise qui"...

Source : Charente Libre

- Voir aussi notre dossier sur le festival 2004
- LE COMBAT ORDINAIRE