"Les Mauvaises Gens", Prix du Public 2006

Le prix décerné peu avant l’ouverture du Festival d’Angoulême revient cette année à Etienne Davodeau.

Trois nominations et déjà deux récompenses. Avec "Les mauvaises gens", Etienne Davodeau a pris la voie du succès. Après avoir reçu le Prix de l’Association des Critiques et journalistes de Bandes Dessinées, l’album de l’auteur de "Rural" ou "Chute de vélo" vient donc d’être choisi comme Prix du Public 2006.
Le jury composé de neuf personnes du public qui ont fait acte de candidature pour y participer (trois désignées par l’équipe du Festival, trois par le magazine L’Express et trois par Télé Poche) a dû choisir le lauréat parmi une quinzaine d’albums présélectionnés, dont "Blacksad", "Le Chat du Rabbin", "Bouncer" ou "Le petit bleu de la côte ouest".
"Les mauvaises gens" (Delcourt) est un document passionnant sur le monde du travail et la France des années 1950 à 1981 et sur l’histoire contemporaine de la gauche française jusqu’à l’élection de François Mitterrand. Davodeau s’est servi pour cela des souvenirs de ses parents ouvriers syndicalistes dans la région conservatrice du Maine-et-Loire.
"Les mauvaises gens" est encore en lice pour le Prix du scénario au Festival d’Angoulême. Concourant contre "The autobiography of me too two", "Dans la prison", "Hemingway", "Le Roi des mouches", "Les Passe-murailles" et "A History of violence", Davodeau ajoutera-t-il un troisième prix à son palmarès ? Si l’on en croit vos votes à notre sondage "Prenez-vous pour le jury du festival" ( pour voter, c’est ici !), il est en tout cas très bien parti pour !

- La sélection officielle 2006 du Festival d’Angoulême