Les Enfants Rouges sont nés

Les premiers titres de cette nouvelle maison d’édition spécialisée dans la bande dessinée d’auteurs débarquent.

Il y a environ un an, Nathalie Meulemans, libraire depuis 14 ans, fondait sa propre maison d’édition, Les Enfants Rouges - du nom d’un orphelinat parisien et d’un marché - basée à Juan-Les-Pins dans les Alpes-Maritimes.
Aujourd’hui, les quatre premiers titres sont enfin arrivés en librairie. Il s’agit d’histoires complètes destinées à un public adulte, au format roman, en noir et blanc ou en bichromie : "Quatre" (Laurent Bramardi, Anton) autour de l’enfance blessée, enfermée dans la mémoire, que le temps ne parvient pas à panser ; "Ce qu’il en reste" (Loïc Dauvillier, Jérôme d’Aviau) ; "Double trouble" (Tanxxx) ; et "Love stores" (Elfo), le tour du monde en 80 histoires.
En avril 2007 devrait paraître "Loup" (Amélie Sarn, Marc et Eric Moréno) qui parle de Louis, victime d ’un attentat et obsédé par une question : être un homme nous oblige-t-il à endosser la cruauté inhérente au genre humain ?

- Le site de l’éditeur