Le Musée Jijé sur la corde raide

Faute d’argent, le musée consacré à l’auteur de "Tanguy et Laverdure" devrait fermer ses portes dans les mois à venir.

Le musée Jijé n’aura jamais fini à sortir de ses difficultés financières. Le bâtiment entièrement dédié à l’auteur de "Blondin et Cirage" et "Tanguy et Laverdure", ouvert fin mai 2003 à Bruxelles, avait pourtant déjà bénéficié d’une opération de soutien en mars 2004 : une importante vente aux enchères de 200 dessins et planches originales devait permettre au musée de se renflouer en attendant de toucher des subventions.
Or justement, le ministre de la Culture belge a annoncé fin décembre 2004 qu’il n’accordera aucune subvention supplémentaire au fondateur du musée François Deneyer, une somme de 25.000 euros ayant déjà été versée pour acheter une partie des collections. Pour François Deneyer, la situation est d’autant plus critique que lassé d’attendre une subvention réclamée en 2001, il avait finalement commencé les travaux d’installation du musée dans une ancienne imprimerie d’un montant de 650.000 euros, espérant régler sa situation a posteriori.
Pour le fondateur du musée, l’issue ne fait maintenant plus de doute. Le musée va fermer ses portes dans les mois à venir et l’exposition consacrée au dessinateur Rosinski, qui a lieu jusqu’au 20 février, sera sans doute la dernière.

Source : La Libre Belgique