Le conservateur du musée de la BD d’Angoulême passe son tour

Arrivé en mars dernier, Didier Deroeux jette déjà l’éponge ! Raison invoquée : incompatibilité d’humeur avec le directeur.

Le 31 mai prochain, le siège du conservateur du musée de la bande dessinée d’Angoulême sera vide. En tout cas, Didier Deroeux, 52 ans, n’y sera plus. Arrivé seulement depuis mars dernier, celui qui avait dirigé une librairie-galerie à Lille et à Paris ainsi que les musées de Béthune et de Dunkerque jette l’éponge. Son départ pendant sa période d’essai serait liée à une incompatibilité d’humeur avec Gilles Ciment, le directeur de la Cité internationale de la bande dessinée.