La rue Goscinny inaugurée

Anne Goscinny, fille du scénariste, Francis Groux, président du FIBD, Philippe Mottet, maire d’Angoulême ont inauguré comme prévu l’artère du centre-ville.

Angoulême possède désormais sa rue René-Goscinny. L’inauguration de cette artère située en centre-ville, dans le prolongement de la rue Hergé, a eu lieu ce samedi 27 janvier à midi en présence d’Anne Goscinny, la fille du scénariste, Francis Groux, le président du FIBD, Philippe Mottet, le maire d’Angoulême, et bien sûr les deux héros BD emblématiques de Goscinny : Astérix et Obélix.
Après une arrivée en musique - le bagad Ton’Air de Breizh de l’amicale des Bretons de Charente - et la traditionnelle coupure du ruban, Francis Groux a rappelé qu’il avait rendu visite au scénariste belge, qui n’était jamais venu à Angoulême, pour le convaincre de faire le déplacement. Ce dernier lui avait alors assuré qu’il viendrait. Quelques mois après, le 5 novembre 1977, il disparaissait.
Anne Goscinny a ensuite prononcé un discours rempli d’émotion. "Cette rue, je l’espérais, j’en rêvais" a-t-elle notamment déclaré.
Quelques mètres plus loin, la fille du scénariste de bandes dessinées a dévoilé la plaque de la rue, en compagnie du maire d’Angoulême.