La Boîte à bulles, une nouvelle maison d’édition

Une nouvelle maison d’édition de bandes dessinées vient de naître et sort deux premiers albums.

Vincent Henry, un critique spécialisé en bandes dessinées, a décidé de se lancer dans l’édition en créant La Boîte à bulles. Cette toute nouvelle société se lance dans l’aventure en sortant de sa manche deux premiers albums en noir et blanc et petit format : "Derfal le magnifique" et "Le cabinet chinois".

"Le Cabinet Chinois" (98 pages, 12,50 euros) scénarisé et dessiné par Nancy Pena, est une des pièces qui composent Zijdehuis, la maison labyrinthique d’un riche négociant en soie de la Hanse. Il a une propriété singulière : lorsqu’on s’y enferme, on est propice à toutes sortes de rêveries. Alchimistes, fantômes chinois et monstres remplissent ce roman graphique. Il s’agit de la première œuvre de Pena, par ailleurs agrégée de lettres.

"Derfal le Magnifique" (70 pages, 11 euros) du Brésilien Jose Roosevelt, raconte l’histoire d’un adorateur des œuvres de Derfal qui décide de partir vivre dans le pays d’origine de l’écrivain. Il apprend la langue et se familiarise avec la culture qui l’a vu naître. En 2000, Roosevelt avait publié aux éditions Paquet un premier récit, "L’Horloge", puis "La Table de Vénus" dont l’édition sera reprise, début 2004 sous forme d’intégrale à la Boîte à Bulles.