KSTR, un nouveau label BD qui bouge

Présenté par Casterman, KSTR se veut l’équivalent graphique et narratif du rock d’aujourd’hui.

Casterman lance un nouveau label de bande dessinée en format nomade 17×25 cm et couverture souple avec rabats. Prix unitaire : 9,95 euros.
Désireux d’accueillir des BD inspirées par "le désir de bouger et de faire bouger", KSTR "se veut l’équivalent graphique et narratif du rock d’aujourd’hui". Concrètement, indique le communiqué de presse, pas de genres ou de registres narratifs précis, du moment qu’il y ait de l’énergie et du mouvement...
Les premiers albums attendus sortiront le 18 mai. On retrouvera notamment :
- "Missing" de Will Argunas : Une voiture de patrouille à l’abandon est découverte en pleine forêt. Son contenu est macabre. C’est l’histoire tragique des passagers de ce véhicules naufragé que va renouer "Missing" en remontant le temps à rebours de quelques heures.
- "Elle(s)" de Bastien Vivès : le quotidien de deux copines, Alice et Charlotte, et leur histoires de coeur.