Humanos : une nouvelle collection mais des licenciements

L’éditeur, en redressement judiciaire, est en pleine restructuration sociale. Il lance par ailleurs une collection au forat "graphic novel".

Suite à sa mise en redressement judiciaire en mai dernier (notre article du 21/05), les Humanoïdes Associés se restructurent. Ce qui passe par des licenciements. Sur son blog, Fabrice Giger, patron des Humanos, annonce donc le départ de Josiane Fernez, qui a assuré la direction des Humanos, de même que ceux de Philippe Hauri, Maximilien Chailleux et Nicolas Forsans. La direction littéraire sera assurée désormais par Bruno Lecigne, Guillaume Dorison et Camille Thélot-Vernoux. L’attachée de presse Anne Caisson fait également partie du train des remerciés.

Pour sortir de ses problèmes financiers, la maison d’édition, créée en décembre 1974 par Dionnet, Druillet et Mœbius, parie notamment sur une nouvelle collection : des albums au format "graphic novel" (160 pages en noir et blanc, 12,90 euros) dont les droits ne seront pas achetés à des éditeurs étrangers. Et pour cause, les graphic novels made in Humanos (et made in Chine aussi, prix oblige !) sont des créations maison. Objectif selon Fabrice Giger : "développer un catalogue composé essentiellement de propriétés intellectuelles maison (...), dont ils vendent les droits de traduction aux éditeurs étrangers, voire les droits audiovisuels".
"Lohris des Dawnhills" de Dune, Lylian et Nori est l’un des premiers titres parus le 18 juin : l’histoire de la rébellion de Lohris, un jeune noble né dans des terres maudites qui grandit et prend conscience de la barbarie des valeurs de son pays. Un univers steam fantasy, entre chaos du métal et magie de la nature. A découvrir en ligne ici.
Autre sortie : "Alter" (tome 1. "The MacLean Dilemma") de Mathieu, Irons.D, Nau et Orellana : un polar SF dans les pas de Marcus Donovan, un flic droit et intègre, qui devient dépendant d’une drogue appelée Connaissance puis membre volontaire d’une cellule terroriste.