Fête de la BD : du 28 mai au 4 juin 2005

Un vaste programme (animations, train spécial, dédicaces) est prévu dans toute la France lors de cette fête organisée par quinze éditeurs.

En début d’année, le groupe BD du syndicat national de l’édition (SNE) - qui reproupe Glénat, Casterman, Soleil, Delcourt, Vents d’Ouest, Dargaud, Lombard, Pika, etc - annonçait un "Jour de la BD" le samedi 4 juin 2005 (notre info du 15/01/05). On en sait aujourd’hui un peu plus sur cette manifestation qui, depuis, a pris de l’ampleur avec non plus un mais huit jours consacrés au 9e art.
Hier, Jacques Glénat, président du groupe des éditeurs de BD a en effet dévoilé les grande ligne de cette "fête" nationale qui se déroulera dans toute la France du 28 mai au 4 juin 2005.
Destinée à devenir annuelle, la manifestation ambitionne de devenir une "fête populaire que les Français s’approprient comme ils se sont appropriés la fête de la musique" selon Jacques Glénat. Pour ce faire, les quinze éditeurs et leurs partenaires ont engagé un million d’euros pour cette fête et 5.000 librairies ont répondu à leur appel. Au programme : des animations, plus de 1.000 séances de dédicaces, des jeux et des concours. Un train spécial de la BD sillonnera également le pays et s’arrêtera chaque jour dans une ville différente : Nantes le 28 mai, puis Lille, Dijon, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Tours et Paris le 4 juin à la gare Montparnasse. Dans le premier wagon, les visiteurs rencontreront des héros de BD dans leur univers ; dans le deuxième, ils découvriront les secrets de fabrication d’une BD. Dans le troisième, ils pourront se faire prendre en photo avec leur héros préféré, grandeur nature.
Les gares concernées seront par ailleurs décorées aux couleurs de la bande dessinée avec scénographies, expositions, animations (notamment du cosplay à Paris), rencontres avec les auteurs et leurs personnages. Même Tintin (en carton certes) sera là pour accueillir les voyageurs.
La Fête de la BD n’a pas été lancée contre le Festival d’Angoulême, ont tenu a précisé les organisateurs, mais dans le but de créer "un deuxième temps fort dans l’année" autour de la bande dessinée.
La manifestation devrait être étendue à la Belgique et la Suisse à la seconde édition en 2006.

- Le site de la manifestation