Festival de la BD francophone de Québec : les lauréats

Les Prix Bédéis Causa sont allés à Michel Rabagliati, Jimmy Beaulieu, Régis Loisel, Didier Tronchet et Anne Sibran, Olivier Pont et Georges Abolin.

Le Festival de la bande dessinée francophone de Québec, qui se tenait pour la première fois dans le cadre du Salon du livre de cette ville du 6 au 10 avril 2005, a décerné ses Prix Bédéis Causa.

  • Le Prix Réal-Fillion qui récompense le meilleur espoir québécois est allé à Jimmy Beaulieu, auteur du "Moral des troupes" (Editions Mécanique générale).
  • Le Prix Coup de coeur, qui est décerné à l’album qui a fait l’unanimité du jury pour l’émotion, la surprise et le ravissement que cette lecture a apportés, a été remis à Didier Tronchet et Anne Sibran, pour "Là-bas" (Dupuis).
  • Le Prix Maurice-Petitdidier de la meilleure BD étrangère a été décerné à Olivier Pont et Georges Abolin pour "Où le regard ne porte pas" (Dargaud).
  • Le Prix Albert-Chartier, rendant hommage à un auteur influent, est revenu à Régis Loisel, qui a, selon le jury, su créer autour de lui et de son atelier une effervescence et une émulation qui a immédiatement contribué au développement de la BD québécoise.
  • Enfin le Grand Prix de la Ville de Québec, récompensant la meilleure BD québécoise, a été décerné à Michel Rabagliati pour "Paul en appartement" (Editions la Pastèque). Rabagliati était par ailleurs le président d’honneur de cette 18e édition.

- Salon du livre de Québec