Festival d’Angoulême : les pistes de Trondheim

Suite à la polémique ayant entourée le choix du grand Prix cette année, le dessinateur propose quelques idées. 

"La majorité de l’Académie atteint son seuil de compétence en élisant le seul auteur connu (excellent néanmoins) par elle". En annonçant ainsi sur son compte twitter que le Grand Prix de la ville d’Angoulême 2013 venait d’être choisi (le dessinateur satirique néerlandais Willem), Lewis Trondheim écrivait ce dont chacun se doutait. Parmi les cinq noms sélectionnés à l’issue du vote des professionnels de la bande dessinée présents au festival, Akira Toriyama ("Dragon Ball") arrivait en réalité largement en tête...
Dans une interview au magazine Casemate, Trondheim revient sur la polémique et soumet quelques pistes pour les prochaines éditions du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême. Le Grand Prix 2006 imagine ainsi deux prix distincts - l’un décerné par l’Académie, l’autre par la profession - ; ou bien un Grand Prix décerné sur le même principe que cette année avec des auteurs qui votent - "trois noms, sans liste préétablie et si possible en amont, via internet" - mais où "les œuvres des trois plus plébiscités seraient envoyées en amont aux membres de l’Académie" pour leur permettre de lire les oeuvres des nominés !

- Angoulême 2013 : polémique autour du Grand Prix