Décès du caricaturiste Jacques Faizant

L’illustrateur politique du "Figaro" pendant des années est décédé ce week-end à l’âge de 87 ans.

Il avait pris sa retraite en octobre dernier à l’occasion de la nouvelle formule du Figaro mais il restera comme LE dessinateur du quotidien. Jacques Faizant, qui y avait publié plus de 30.000 planches, est décédé samedi 14 janvier 2006 à Suresnes dans les Hauts-de-Seine, à l’âge de 87 ans.
Né le 30 octobre 1918 dans le Cantal, Jacques Faizant avait travaillé six ans dans l’hôtellerie avant de se consacrer au dessin animé, puis au dessin humoristique, notamment pour l’hebdomadaire Jours de France dans les années 50. Il devient dessinateur politique au Figaro en 1960, montant même en Une du quotidien jusqu’en 1999, date à laquelle il avait été relégué en pages intérieures jusqu’à son départ à l’automne 2005.
Le Figaro avait rendu hommage au départ de son ancien caricaturiste en remplaçant du 19 au 30 décembre 2005 le portrait des pages "Débats et Opinions" par un de ses dessins. Puis, le 31 décembre, Plantu, Solo, Raynaud, Deligne, Dubouillon, Redon, Méot, Ranson, Dobritz, Trez, Wolinski entre autres lui avaient tiré leur chapeau par des dessins dans les colonnes du Figaro.
Jacques Faizant avait également fait parler de lui indirectement cet automne après une déclaration du patron du Figaro Serge Dassault qui avait lancé un appel aux dessinateurs présents au Salon de Corbeil-Essonnes : "Si l’un d’entre vous est intéressé, je cherche un dessinateur politique gentil pour remplacer Jacques Faizant au Figaro". Un appel auquel s’étaient empressés de répondre onze dessinateurs de Charlie Hebdo dans les pages de l’hebdomadaire (voir l’article).