Décès de Daniel Hulet

Celui qui était parfois surnommé le Bilal belge, est décédé ce 9 septembre 2011 à Ostende, en Belgique, à l’âge de 66 ans.

Les éditions Glénat nous apprennent la mort de Daniel Hulet survenue à Ostende en Belgique ce vendredi 9 septembre 2011. Né à Etterbeek (Bruxelles) le 25 août 1945, cet auteur complet de bandes dessinées, avait suivi les cours à l’Académie des Arts d’Ixelles avant de créer, pour le journal "Tintin", le personnage du chat Charabia sur scénario de Christian Blareau.
Avec Vicq, il signera les dessins de "Léo Gwen" pour le même hebdomadaire, puis ceux de "Chris Melville" avec De Kuyssche pour l’hebdomadaire "Spirou". Mais c’est avec "Pharaon" réalisé avec le scénariste André-Paul Duchâteau pour "Super As" en 1980 que Hulet se fait remarquer. Ces albums seront repris et poursuivis aux éditions Glénat jusqu’en 1999.
Daniel Hulet va développer une œuvre plus personnelle et artistique avec la trilogie "L’état morbide" pour laquelle il remporte de nombreux prix (1987 à 1992). Il signera également, toujours en auteur complet, la trilogie "Immondys" dans la collection Carrément BD (2000-2003). Pour Casterman, il fera trois tomes de "Extra-muros". Enfin, avec Frank Giroud, il réalisera deux tomes des "Fleury-Nadal" ("Benjamin", 2007) puis le quatrième tome de "Destins : Paranoïa" avec Valérie Mangin paru en 2010.
Parfois surnommé le Bilal belge, Daniel Hulet était également un grand connaisseur de Bruxelles qu’il a beaucoup représenté dans ses albums.
Tous ses albums ont été traduits en néerlandais.