Blake et Mortimer prennent leurs quartiers angoumoisins

La grande exposition consacrée à Edgar P.Jacobs, présentée à Paris l’an dernier, vient de se poser en Charente.

Conçue par le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême à l’occasion du centième anniversaire de la naissance d’Edgar P.Jacobs, l’exposition "Blake et Mortimer" a fait un tabac à Paris.
Fin 2003, quelque 150.000 visiteurs s’étaient pressés au Musée de l’Homme pour admirer des planches extraites des plus célèbres albums ("Le Mystère de la grande pyramide", "La Marque jaune", "L’Énigme de l’Atlantide" et "SOS Météores") de l’auteur belge, des recherches de costumes réalisés pendant sa carrière de baryton d’opéra ainsi que des illustrations pour La Guerre des mondes. L’exposition a ensuite été présentée en Suisse, près de Genève.
Jusqu’au 30 janvier 2005, c’est désormais au tour des bédéphiles angoumoisins de découvrir cette grande rétrospective, installée dans les caves voûtées du Théâtre d’Angoulême et scénographiée par Bruno Pujat, régisseur du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

- Pour en savoir plus