Accord autour du festival d’Angoulême 2010

La prochaine édition aura bien lieu. Les 140.000 euros manquants auraient été trouvés.

Les organisateurs du festival international de la bande dessinée d’Angoulême et la mairie d’Angoulême ont finalement trouvé un accord. Dans un communiqué commun, ils annoncent en effet avoir réussi à convaincre les différents partenaires de la manifestation de mettre sur la table les 140.000 euros manquants - suite au désengagement partiel de la Ville. L’aménagement intérieur des bulles devrait ainsi être financé par le ministère de la Culture, le haut-commissariat à la Jeunesse, la chambre de commerce et la Comaga. L’édition 2010 est donc sauvée.
Pour les suivantes, ce sera une autre histoire : la convention triennale liant la Ville d’Angoulême et le festival BD expire l’an prochain.