Accalmie de façade chez Dupuis

En grève depuis vendredi, les salariés ont repris le travail. Mais la crise est toujours là.

Le personnel de Dupuis en grève depuis vendredi a repris le travail hier après la décision du conseil d’entreprise extraordinaire de Médias-Participations de réintégrer ses deux directeurs, licenciés la semaine dernière pour faute grave : Claude Gendrot, directeur éditorial, et Alain Slamion, directeur de l’informatique. Ceux-ci on cependant refusé de reprendre leurs fonctions, Gendrot réclamant, sur l’antenne de la télévision belge RTL-TVI, "des garanties sérieuses sur l’autonomie éditoriale, commerciale et sur le plan du marketing". D’après les médias belges, le projet des membres du comité de direction de racheter la maison d’édition pour 102 millions d’euros, serait d’ailleurs encore d’actualité et les deux directeurs auraient laissé un délai de réflexion de trois semaines au groupe.
Un plan dont ne veut toujours pas entendre parler Médias-Participations. C’est "hors de question" souligne Claude de Saint-Vincent, directeur général adjoint du groupe, qui estimait encore hier que "jamais l’indépendance éditoriale de Dupuis n’a été aussi forte, jamais l’autonomie de décision de ses responsables éditoriaux n’a été aussi forte et jamais les résultats de Dupuis n’ont été aussi bons. Cela prouve que c’est un mariage qui jusqu’à présent a très bien fonctionné".
De nouvelles discussions doivent encore avoir lieu sur l’avenir de l’éditeur. En attendant, le groupe a procédé à la nomination par interim d’un nouveau patron de Dupuis , en remplacement de Dimitri Kennes démissionnaire. Il s’agit de la directrice générale de Dupuis Huguette Marien, docteur en droit, licenciée en notariat et en sciences diplomatiques et épouse de Jean Van Hamme. Dans un communiqué, la direction dit avoir voulu procéder à cette nomination "dans un souci d’apaisement, afin de rassembler l’équipe de direction et de rassurer les auteurs sur l’indépendance éditoriale de Dupuis". "La directrice ad interim s’emploiera à reconstituer l’entité éditoriale et participera au recrutement du futur directeur général". L’avenir proche dira si la stratégie de Médias-Participations s’avère payante.

- Dupuis : Claude Gendrot licencié
- Avis de gros vent sur Dupuis