50 bougies pour Ric Hochet

Le reporter de BD créé par André-Paul Duchâteau et Tibet est apparu dans le journal "Tintin" en 1955.

Tintin n’a pas le monopole du reporter belge aventurier en bande dessinée. Apparu pour la première dans le journal Tintin le 30 mars 1955 en Belgique et le 12 mai en France, Ric Hochet a lui aussi connu une grande carrière. Il fête cette année ses 50 ans et pour fêter l’évènement, ses auteurs ont été faits citoyens d’honneur de la ville de Bruxelles le 10 mai dernier.
Le personnage imaginé par André-Paul Duchâteau au scénario et Tibet au dessin peut se flatter d’être le héros de 70 albums (les aventures de Ric Hochet sont publiées depuis 1963 par Le Lombard), d’avoir vendu plus de 15 millions d’exemplaires, d’être à l’origine de 15 adaptations en langues étrangères et... d’avoir démasqué 300 coupables !
Si à l’origine, il n’était qu’un petit vendeur, âgé de treize ans, du journal La Rafale, Ric entre rapidement à la rédaction dont il devient, en quelques enquêtes, le chroniqueur judiciaire vedette. Toujours vêtu de sa veste blanche striée de noir et de son impermébale, Ric Hochet voyage beaucoup, le plus souvent au volant d’une Porsche ou d’une Volvo. Il devient l’inséparable compagnon d’aventure du commissaire Bourdon avec lequel il forme un tandem d’une redoutable efficacité.
Pour fêter le cinquantenaire de ce journaliste de choc, Le Lombard a concocté un programme de parutions bien rempli pour le mois de mai, dont la sortie du 70e album de "Ric Hochet", intitulé "Silence de mort" : Le commissaire Bourdon a reçu des DVD montrant plusieurs meurtres. Les images révèlent que le meurtrier utilise des cartouches d’un tout nouvel explosif silencieux. Aucun cadavre n’ayant été découvert et aucune disparition n’ayant été signalée, l’identité des victimes reste cependant un mystère...
Egalement dans les rayons des libraires ce mois-ci, "Ric Hochet - 1955-2005 : 50 ans d’enquêtes", un album-anniversaire en tirage limité reprenant quelques-unes des célèbres énigmes posées par Ric Hochet aux lecteurs du journal Tintin, une interview des auteurs, leurs bios, les résumés et les illustrations de couvertures des 70 albums.
Enfin "André-Paul Duchâteau, Gentleman Conteur" par Patrick Gaumer, se veut un hommage aux talents variés d’André-Paul Duchâteau qui, en mai 2005, fête ses quatre-vingt ans. Un ouvrage richement illustré par des centaines de documents inédits ou peu connus et assorti d’une importante bibliographie.