WAKE UP AMERICA - Tome 3. 1963-1965

, par Estelle

John Lewis raconte son combat pour le respect des droits civiques des noirs dans les années 60 aux Etats-Unis. Une biographie politique didactique.

Moins connu que Martin Luther King, John Lewis est aussi une figure du Mouvement afro-américain des droits civiques et l’un des responsables du Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC) dans les années 1960. Aujourd’hui, il siège à la Chambre des représentants des États-Unis sous la bannière du Parti démocrate. Avec son assistant parlementaire Andrew Aydin, il revient sur deux décennies de lutte pour l’égalité raciale aux Etats-Unis. Troisième volet d’une épaisse trilogie, "1963-1965" raconte en particulier le combat de Lewis et de ses compagnons pour faire appliquer le principe du vote pour tous, y compris aux noirs, empêchés dans les faits de s’inscrire sur les listes électorales.
Et ce qu’ils racontent est édifiant. Des bureaux d’enregistrement qui n’ouvrent que deux matins par mois, des noirs qu’on oblige à rester des heures debout dans la queue sous le soleil sans pouvoir boire ou qui sont eux seuls soumis à des tests d’alphabétisation, la menace de perdre son travail ou son logement… Autant de pratiques efficaces puisqu’en 1963, seuls 2,1% des noirs du comté de Dallas en âge de voter étaient inscrits sur les listes ! Tout cela évidemment sans parler des nombreuses arrestations arbitraires, des passages à tabac, des fusillades, des églises incendiées et des attentats à la bombe… Dur et violent, "Wake up America" se veut aussi très précis et très didactique dans les évènements et le cheminement politique du Student Nonviolent Coordinating Committee et de ses alliés. Tout en sobriété, les planches en noir et blanc de Nate Powell ("Le silence de nos amis") renforcent le côté documentaire. Le roman graphique est également un bel hommage à tous ceux, personnalités et anonymes, qui se sont battus pacifiquement pour leurs droits. Aujourd’hui, John Lewis est le seul membre du Congrès américain à avoir connu Martin Luther King.

Dessinateur : Nate Powell - Scénaristes : John Lewis et Andrew Aydin - Editeur : Rue de Sèvres - Prix : 15 euros.